Prendre la responsabilité de sa vie

Acteur de sa vie

Un premier pas nécessaire au changement : la prise de conscience de sa propre responsabilité.

Les motifs de consultations naissent d’un univers infini de questions, trouble de l’humeur, comportement problématique, difficultés relationnelles, professionnelles, privées, addictions, phobies en tout genre, isolement, fragilité de la vie sociale, disfonctionnement du couple, famille, manque d’estime de soi, résistance au changement, peur de l’engagement, ennui du quotidien …

Derrière cela l’appel au changement se fait entendre : Envie d’une autre vie, d’un mari plus tendre, d’une femme plus à l’écoute, d’un directeur plus conciliant, d’un travail plus humain, de plus de moyens financiers, d’une vie sociale épanouie, envie qu’on me laisse souffler … Mais cet appel au changement se fait-il à peine entendre que déjà se pointe dans ses rangs la notion de responsabilité.

 

Qui d’autre que nous peut faire quelque chose pour nous-même.

D’une manière inconsciente, cela fait peur à beaucoup qui laissent depuis toujours aux autres le soin de décider pour eux. Nous faisons cela pour pleins de raisons, nous les aborderons ailleurs. Nous jouons même entre nous un jeu parfois pervers ou simplement curieux, car non seulement nous laissons cette tache aux autres, quand nous-même nous passons notre temps à essayer de changer ces fameux autres… et parfois à essayer de les changer pour qu’ils arrêtent de vouloir décider pour nous ! N’est-ce pas un comble ?

Quand nous observons le contexte de notre vie, nous pouvons faire deux groupes. Les choses que nous ne pouvons pas changer et les choses que nous pouvons changer, et souvent on passe notre temps à s’épuiser à essayer de changer les choses qui ne peuvent ou ne veulent pas être changées. C’est un peu comme si on s’efforçait à apprendre à un poisson à voler, alors que ce dernier ne demande pas à voler et ni même en a la capacité.

AFSCC, les journées en 2018 pour promouvoir ma thérapie ACT

Notre responsabilité commence dans l’observation.

Observer le contexte c’est déjà un grand pas vers accepter notre responsabilité. Faire le choix de sa responsabilité c’est arrêter de vouloir changer le poisson en oiseau et de commencer à s’occuper de soi, quitte à décider de laisser le poisson pour finalement prendre un oiseau.
Ce processus est courant dans la vie quotidienne. Un jour viendra où mon directeur se rendra enfin compte que je suis un employé extraordinaire qui devrait depuis longtemps avoir une augmentation de salaire … mais depuis des années je me répète cette phrase et toujours pas d’augmentation de salaire.

Pourquoi encore une fois essayer de changer la personnalité de mon directeur, cela fait des années que j’essaie, cela ne fonctionne pas et j’essaie encore et encore. Parfois je vais même en arriver à le haïr : mais pourquoi ne s’aperçoit-il pas que je suis un employé extraordinaire ?
Là encore, je lui laisse le soin de décider pour moi et je passe mon temps à essayer de le faire devenir quelqu’un d’autre. Le plus court chemin entre moi et cette augmentation de salaire passe par la prise de responsabilité à la question “qu’est-ce que je fais pour cela”, et non par quelqu’un d’autre. Ceci n’est qu’un exemple mais il est très courant dans mon expérience de psychothérapeute.

 

Faire l’expérience de sa responsabilité.

D’une façon plus générale dans tous les domaines de la vie, nous pouvons définir que « être responsable c’est être l’auteur incontestable d’un évènement … (Jean-Paul Sartre) » être conscient de sa responsabilité, c’est être conscient d’être le créateur de son destin, de ses situations de vie difficiles, de ses émotions et le cas échéant de sa souffrance … (Irvin Yalom).
La bonne nouvelle est que donc nous ne sommes pas juste acteur de notre vie mais que nous pouvons décider d’en devenir l’auteur. Alors laissons germer cette idée, engageons un premier pas, commençons à écrire la vie qu’on aimerait avoir et prenons le premier rôle. Plaçons nous dans la lumière.

Tout est possible dans ce monde c’est juste une question de comment.

Vous avez besoin d'une thérapie courte pour apporter du changement dans votre vie, travaillons-y ensemble.

Scroll to top